in

Porno en direct sur Chat roulette

Images cliquables.

Après notre récent article sur Chat roulette, voici qu’une nouvelle opération de communication plutôt osée vient squatter le support de com’ le plus blinkable du moment.

Le coupable est cette fois l’agence conseil en communication (publicité) sobrement dénommée « H » qui sort l’artillerie lourde avec une écurie de chouettes jeunes gens des deux sexes, qui se dénudent et prennent de poses lascives façon « live cam » de groupe, devant les yeux ébahis de leurs partenaires de chat. Des gens anonymes comme vous et moi, qui n’en croient pas leurs yeux de ce spectacle et de leur chance.

Ça se passe ici et c’est interdit aux moins de 18 ans.

SO BAD :

Alors certes, c’est très agréable à regarder et l’on se dit que l’on eût volontiers souhaité se faire piéger. Toutefois, on ne voit pas bien la finalité de cette opération : ni son message s’il y a un, ni le rapport entre une agence de pub et un strip-tease collectif en direct. Ni même en quoi cette réalisation va aider l’agence à conquérir de nouveaux annonceurs, qui pour la plupart, doivent se ficher de Chat roulette comme d’une guigne.

C’est pas qu’on veut faire nos rabats-joies, hein, à So Blink, et à priori on n’a rien de spécial contre le « porno chic » quand ça n’est pas totalement gratuit (d’ailleurs ça revient dans l’air du temps, y’a qu’à voir l’opération « sex sells » de Diesel) mais on se dit qu’à vouloir faire du buzz pour du buzz, on fini ptar se mettre au même niveau que les « vedettes » d’une certaine ferme…

D’autant que ce type de concept très « perché » n’est peut-être pas la meilleure façon de convaincre les marques de communiquer via des supports alternatifs. Au contraire, on risque de les inquiéter, et l’effet de se trouver contre-productif.

Et encore nous ne sommes pas les plus critiques comme vous pourrez le constater sur ce blog où nous avons découvert l’opération. C’est donc un bilan plutôt mitigé pour ce détournement assez « olé-olé » de Chat roulette.

SO GOOD :

A moins que le but de H ne soit de lier son nom de façon subliminale à d’aussi jolies prescriptrices, et dans ce cas, c’est plutôt réussi !

Pubs mortelles : retour sur la communication de 13ème Rue

Et la Palme d’Or du 63ème Festival de Cannes est décernée à ….